Tranformation digitale

La révolution numérique va entraîner une multitude de transformations pour les offres Thales.

Des offres digitales

Expérience utilisateur exceptionnelle

une application numérique qui n’offre pas une superbe expérience pour l’utilisateur est immédiatement désinstallée de l’appareil mobile de ce dernier. Des entreprises telles que Amazon, Uber ou Apple se distinguent au moins autant par leur service utilisateur irréprochable que par l’avance technologique de leur solution. Par ailleurs le numérique permet d’observer très précisément l’usage pour améliorer en continu les produits, par exemple par analyse des tendances du marché (réseaux sociaux), l’analyse de l’usage des systèmes en opération (fréquence d’usage de chaque fonctionnalité offerte par le produit), la création de communautés digitales d’utilisateurs, etc.

Créer de la valeur à partir des données

l’énergie du numérique étant la donnée, il convient dans chaque métier / segment de marché de s’interroger sur toutes les données accessibles et les données avec lesquelles elles pourraient être croisées pour créer de nouveaux services pour les utilisateurs.

Produits « as a service »

les solutions de Thales seront vendues de plus en plus sous forme de services et de moins en moins en achat direct. Les services sont offerts par la plateforme de services digitale. Ceci constitue l’un des changements les plus radicaux à opérer car il nécessite de maîtriser les modèles de facturation et usages associés. La transition d’un business model de vente à un business model de services peut engendrer des pertes de revenus sur le court terme très sensibles.

Ecosystème de partenaires

les solutions de Thales doivent être ouvertes et permettre à des partenaires de créer de la valeur en utilisant des services de Thales (via des interfaces ouvertes, dites « open API »). En combinant des données issues de systèmes développés par Thales avec des données tierces, des acteurs sont capables de créer de la valeur pour tout type d’usager (pas nécessairement les utilisateurs habituels des systèmes de Thales.

Technologies du numérique

les technologies issues du numérique sont de nature à transformer les solutions, par exemple l’intelligence artificielle, le Cloud, le Big Data, l’internet des objets (IoT), les robots, les réseaux sociaux, la réalité augmentée, la block chain, etc. Il s’agit la plupart du temps d’utiliser des technologies mises à disposition par les communautés open source et des éditeurs logicielles pour créer de la valeur d’usage.

Des offres digitales

Organisation entièrement orientée sur l’utilisateur

de façon à délivrer une expérience utilisateur exceptionnelle, toute l’entreprise doit se focaliser sur l’atteinte de cet objectif. L’expérience couvre tous les aspects : l’ergonomie, la performance, la robustesse des solutions évidemment mais aussi la capacité à donner du feedback en temps-réel et à obtenir une réponse pertinente, par voie digitale.

Processus automatisés et pilotés par les données

les données disponibles dans le système d’information de l’entreprise, lorsqu’on les croise entre elles et avec des données ouvertes de sources externes permettent d’éclairer les décisions business et d’améliorer l’efficacité des processus de l’entreprise. Les technologies du numérique, notamment l’intelligence artificielle, permettent d’automatiser des tâches en les informatisant et en se basant sur l’apprentissage des actions passées. L’informatisation des processus n’est pas en soi une nouveauté mais elle s’accélère du fait des apports des dernières technologies et ne concerne pas uniquement les tâches à faible valeur ajoutée (notamment celles faisant appel au traitement de grandes quantités d’information). Même si certains prédisent la disparition de nombreux métiers du fait de l’automatisation des tâches, il s’agira beaucoup plus généralement d’utiliser au mieux les apports du numérique pour concentrer l’humain sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, notamment faisant appel à la créativité.

Culture et organisation agile

les processus se caractérisent par leur cadence régulière (éviter par exemple les processus annuels), les données qu’ils utilisent et qu’ils génèrent, la focalisation sur la valeur créée pour l’utilisateur. La culture doit être très clairement définie et le modèle de valeurs est traité avec la plus haute importance ; le processus de recrutement s’attache au moins autant aux valeurs et aspects culturels qu’aux compétences techniques.

L’intégration de la chaîne de valeur de bout en bout

les plateformes digitales permettent une continuité numérique entre des métiers dont les applications ont été construites en silo. Ainsi la stratégie, le marketing, l’ingénierie, l’industrie, les services, etc. peuvent garantir la continuité et la cohérence de leurs informations et permettent de s’échanger des données en temps-réel. Ceci est vrai aussi au niveau de l’entreprise étendue, avec ses partenaires industriels et ses clients.

Accès à la connaissance et à l’expertise

les outils numériques facilitent l’indexation et la recherche des informations de l’entreprise étendue et permet de mettre en relation des expertises (réseaux sociaux, environnements de travail collaboratifs, etc.)